Ce que le président de la fédération de basket reproche à Baba Tandian et au journal L’AS…


Au lendemain du tollé provoqué par les propos de l’imprimeur, le patron de la balle orange a porté plainte pour « diffamation ». Baba Tandian a été cité « en sa qualité de complice », si l’on en croit la citation directe, alors que Amadou Ba, directeur de publication du journal L’AS est considéré comme « auteur principal ». L’affaire sera jugée, le mardi 10 décembre 2019, devant le Tribunal de grande instance hors classe de Dakar, statuant en matière correctionnelle. 

La plainte de Me Babacar Ndiaye fait suite donc à un article publié dans le journal L’AS, dans sa livraison du lundi 28 octobre 2019. Dans cet article, son prédécesseur à la présidence de la FSBB disait : « Force est de reconnaître la guigne de Maître Babacar Ndiaye. Ce monsieur porte la guigne pour le DUC, pour la fédération de basket-ball, pour les équipes nationales de basket-ball, hommes et femmes. Il n’y a qu’une seule chose qui l’intéresse, c’est le fric, lui et ses larbins ». 

L’article évoquait notamment les recettes de la demi-finale et la Finale de l’Afrobasket Dames. Le président de la fédération sénégalaise de basket-ball (FSBB) aurait empoché « 90 millions ou même 130 millions ». « Il n’y a pas de bilan depuis deux mois. Qui garde cet argent et dans quel compte », s’interrogeait Baba Tandian, dans le quotidien L’AS. Des propos qui, selon le président de DUC, « portent gravement atteinte à son honneur et à sa considération ». Pour laver son honneur, Me Babacar Ndiaye réclame 150 millions à Baba Tandian.

Dans un passage visé par la plainte, le mis en cause parlait « d’un montant de 100 millions remis au Directeur de cabinet du ministre des sports par Me Babacar Ndiaye ». Le président de la FSBB, par ailleurs avocat à la Cour, est convaincu que le sieur « Baba Tandian veut installer dans l’esprit des sénégalais le doute » quant au fonctionnement de l’instance. 



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire