de martyre nationale à phénomène mondial



À travers plus de 200 œuvres, une exposition à la Conciergerie retrace les nombreuses métamorphoses de Marie-Antoinette. De souveraine abhorrée à superstar de la culture pop, le Los Angeles Times s’interroge sur la manière dont la figure emblématique du château de Versailles a changé de réputation.

Plus de deux siècles après sa mort sur l’échafaud, Marie-Antoinette reste l’une des personnalités les plus vilipendées de l’histoire, ainsi que l’incarnation d’un élitisme débridé. Sa célèbre phrase “Donnez-leur de la brioche” (sans doute apocryphe) est passé à la postérité comme le comble du mépris de classe.

Les critiques de la dynastie Trump ont souvent recours à la comparaison avec la souveraine d’origine autrichienne pour attaquer le président Trump, sa femme, Mélanie, ainsi que sa fille Ivanka. Louise Linton, la femme du secrétaire au Trésor, Steven T. Mnuchin, a elle aussi été accusée de faire sa Marie-Antoinette après avoir pris un avion militaire pour se rendre une journée dans le Kentucky. Elle s’était justifiée face aux inévitables critiques en disant qu’elle et sa famille payaient déjà beaucoup d’impôts.

Et pourtant, Marie-Antoinette est en train de se refaire une réputation.

Un phénomène mondial

Cette semaine, deux cent vingt-six ans après son exécution le 16 octobre 1793, une nouvelle exposition parisienne montre comment l’image de la souveraine a évolué ces dernières années. De souveraine abhorrée à superstar de la culture pop, son visage est désormais un incontournable des boutiques de souvenirs à Versailles, et s’affiche sans complexe sur les barres de chocolat, les brosses à cheveux, les mugs, les cabas, les magnets et autres boules à neige.

“Marie-Antoinette, métamorphoses d’une image” a ouvert le 16 octobre dernier à la Conciergerie [jusqu’au 26 janvier 2020], la prison où la reine a passé ses dernières semaines. L’exposition retrace l’évolution du regard porté sur cette femme détestée

[…]

Kim Willsher

Lire l’article original

Source

Le géant de la côte ouest. Créé en 1881, c’est le plus à gauche des quotidiens à fort tirage du pays et le grand spécialiste des sujets de société et de l’industrie du divertissement.
Ce n’est qu’à partir des années 1940 qu’il devient le

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire