Haut-Lomami : le président de l’Assemblée provinciale annonce l’attaque du domicile de l’auteur de la motion de défiance contre le gouverneur Lenge


Héritier Katandula, Président de l’Assemblée provinciale du Haut-Lomami accuse le gouverneur Marcel Lenge d’avoir commandité l’attaque et la destruction méchante de la résidence du député Samuel Yumba Mwanabute, initiateur d’une motion de défiance qui le vise.

Les faits se sont passés dans la nuit de jeudi. Les auteurs de l’attaque ne sont pas identifiés.

« Nous sommes surpris dans la nuit du jeudi on a brûlé la maison du député motionnaire, on a détruit également la maison de l’honorable grand chef Kinkonja , celle de l’ancien gouverneur Mwenze, mon véhicule a été endommagé. Ce sont des gens envoyés par le gouverneur, le député motionnaire est actuellement chez moi pour sa propre sécurité », a dit à ACTUALITE.CD, Héritier Katandula, Président de l’Assemblée Provinciale du Haut-Lomami.

Les rapports sont tendus entre le gouvernement provincial et l’Assemblée provinciale du Haut-Lomami, province issue du démembre du Grand Katanga.

Le député provincial Samuel Yumba Mwanabute a déposé mercredi dernier au bureau de l’Assemblée Provinciale du Haut-Lomami une motion de défiance contre le gouverneur Marcel Lenge. Il lui est reproché de n’avoir pas déposé son programme d’action depuis son investiture, et détournement des deniers publics.

« La motion est là. C’est une motion de défiance contre le gouverneur. Le règlement stipule que lorsqu’il y a une motion de défiance ou de censure contre un gouverneur, on constate d’abord le quorum. Nous avons déjà même dépassé le quorum, donc motion recevable. Nous avons déjà envoyé la lettre de transmission au gouverneur. Et dans 48 heures, il devra se défendre par rapport aux griefs qui lui sont reprochés, mais nous demandons la sécurité des députés », a précisé le Président de l’Assemblée provinciale.

Marcel Lenge est membre du Front Commun pour le Congo (FCC) majoritaire à l’assemblée provinciale. Après le découpage territorial, Mande Mutombo alors commissaire spécial et Célestin Mbuyu Kabangu ancien gouverneur du Haut Lomami étaient déchus de leurs fonctions après motions de défiance.

José Mukendi



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire