La Cedeao se prononce aujourd’hui


 C’est au sortir du sommet de la Cedeao de ce vendredi 08 novembre, que l’institution régionale va décider de la teneur des sanctions contre le gouvernement du Premier ministre Bissau-guinéen, Faustino Imballi. Ce dernier a été nommé dès le lendemain (le 29 octobre dernier) du limogeage de Aristides Gomes par le président de la République José Mario Vaz. Une nomination jugée illégale et illégitime par la Cedeao. C’est Blaise Diplo, représentant de la Cedeao au pays de Nino Viera qui fait cette déclaration.
La Guinée Bissau se projette vers les joutes électorales pour élire un nouveau président. À  moins de 21 jours du 23 novembre, les candidats en lice sillonnent le pays pour les besoins de la campagne électorale…



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire