la RATP en partenariat avec la société privée Trans-Urb pour le « grand Libreville » – JeuneAfrique.com


Les bus de la compagnie Trans-Urb © Trans-Urb


La Régie autonome des transports parisiens (RATP) et la nouvelle société de transport privée gabonaise Trans-Urb ont signé mercredi 6 novembre à Libreville un accord d’expertise pour favoriser le développement de la société sur le « grand Libreville ».


La nouvelle société privée gabonaise Trans-Urb et l’entreprise publique française RATP ont signé mercredi un accord de coopération pour améliorer la « politique de mobilité » de Trans-Urb et permettre une « assistance technique » de la RATP à celle-ci, notamment dans le domaine informatique, a indiqué l’ex-ministre gabonais des Transports, Justin Ndoundangoye, à Jeune Afrique, juste avant d’être remplacé à son poste par Hugues Mbadinga Madiya.

La société Trans-Urb, qui devrait prochainement démarrer ses activités, pourra recourir à la main d’œuvre étrangère, notamment au niveau de la direction. Trans-Urb n’a en effet pas encore trouvé de directeur, l’appel à candidature n’étant « pas encore satisfaisant », selon Justin Ndoundangoye.

La nouvelle société privée, qui arrive en addition de la Société gabonaise des transports (Sogatra) en proie à des difficultés financières, compte un parc de 300 bus et plus de 750 chauffeurs.

En pourparlers depuis avril






A lire aussi

Laisser un commentaire