Le héros à quatre pattes de la traque d’Al-Baghdadi



Après un tweet de Donald Trump, la presse américaine s’enthousiasme au sujet du chien qui a participé à l’opération ayant mené à la mort d’Al-Baghdadi, le chef de l’organisation terroriste État islamique.

Aux États-Unis, la star du jour est un chien. Son nom reste secret, mais sa gueule a été révélée : le lundi 28 octobre, sur Twitter, Donald Trump publiait sa photo et le présentait comme l’un des principaux artisans de la traque d’Abou Bakr Al-Baghdadi.

Ce berger belge malinois aurait poursuivi le calife autoproclamé jusque dans le tunnel où ce dernier a actionné sa ceinture d’explosifs. “Nous avons rendu publique une photo de ce magnifique chien (dont le nom reste classifié) qui a fait un si bon travail dans la traque et l’exécution du leader de l’État islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi.”

En couverture de son édition du 29 octobre, le New York Post, tabloïd conservateur, ose la référence au film sur la traque de Ben Laden, Zero Dark Thirty, sorti en 2013 : “Zero Bark Thirty”, bark signifiant “aboiement”. Le quotidien nomme le chien “K9”, code traditionnellement donné aux canidés épaulant les forces de police.

Voici K9, il a coincé Baghdadi – le vrai nom du héros à quatre pattes demeure classé secret.”

Source

Fondé en 1801, l’un des plus anciens quotidiens américains toujours publiés est reconnu pour la qualité de ses pages sportives. Sa ligne éditoriale est populiste et conservatrice, à l’image de l’empire bâti par son propriétaire,

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire