ce surprenant pilier sud-coréen qui enthousiasme les Nippons



Ce dimanche 20 octobre, le pays hôte de la compétition essaiera de s’imposer contre l’Afrique du Sud. Un joueur sud-coréen contribue aux exploits de l’équipe nipponne malgré les relations tendues entre Tokyo et Séoul, selon la presse japonaise.

Après sa victoire du 13 octobre contre l’Écosse, le Japon s’est qualifié pour les quarts de finale pour la première fois dans l’histoire de la Coupe du monde de rugby, devenant aussi le premier pays asiatique à atteindre ce niveau dans la compétition. “Un nouveau pas a été franchi par le rugby japonais”, souligne un éditorialiste du Mainichi Shimbun.

Pour ce journaliste, “cette prouesse est le fruit de la diversité et de l’esprit d’équipe”. À la différence d’autres sports, le rugby peut faire appel, sous conditions, à des joueurs de différentes nationalités pour ses compétitions internationales. Dans les rangs des Brave Blossoms (“Bourgeons courageux” de cerisier, surnom de l’équipe nippone), 15 joueurs sur les 31 sélectionnés sont d’origine étrangère. Parmi eux, le Sud-Coréen Koo Ji-won.

[…]





A lire aussi

Laisser un commentaire