Développement des zones industrielles: Le Ministre Souleymane Diarrassouba obtient le financement pour le développement du parc industriel Akoupé-Zeudji



Le financement pour le développement du parc industriel PK24 est désormais un acquis. Il a été acté, le vendredi 8 novembre 2019 par la signature de deux convention. La première entre le Ministère du Commerce et de l’industrie et la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et la seconde entre le Ministère auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat et Afreximbank

« L’accord pour le développement du parc industriel d’Akoupé-Zeudji PK24 est un modèle unique, dans lequel Afreximbank intervient comme développeur. (…) Ainsi, avec des partenaires nationaux, la banque va aménager, construire, gérer, exploiter et entretenir un parc industriel de 113 hectares », s’est réjoui le Ministre Souleymane Diarrassouba.

Dans le cadre de cet accord, en plus des routes et de la canalisation, le parc industriel PK24 Akoupé-Zeudji comprendra des bâtiments et des hangars selon les normes internationales, en fonction de la qualité des entreprises qui seront sollicitées pour s’installer dans ce parc.

Précisant que l’accord de développement pour le parc industriel PK24 Akoupé-Zeudji n’est pas un prêt à l’endroit du Gouvernement, il a rappelé qu’il est « la démonstration de ce que l’Etat peut utiliser plusieurs instruments dans la mise en œuvre de sa politique industrielle de construction des infrastructures industrielles. Tout ceci traduit la vision du Chef de l’Etat de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 », a souligné le Ministre du Commerce et de l’Industrie.
Pour sa part, le Président d’Afreximbank, le Professeur Benedict Oramah, a indiqué que l’objectif de cette banque est d’attirer les investisseurs mondiaux dans le secteur industriel et de favoriser un accès amélioré et compétitif aux marchés africain et global. Pour lui, en effet, il est question de s’assurer que l’Afrique dispose de produits pour le commerce, dans le cadre de l’Accord de Libre-Echange (ZLECAf) qui facilitera l’ouverture des marchés africains pour les produits africains.

D’un coût global d’environ 300 millions de dollars américain et une capacité d’accueil de 60 entreprises, le parc industriel PK24 Akoupé-Zeudji contribuera à créer 10 000 emplois directs, ainsi que des emplois indirects pour les jeunes Ivoiriens notamment.
Reconnaissant au Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, Professeur Benedict Oramah a salué son leadership visionnaire qu’il estime utile et nécessaire à la réalisation de l’Agenda 2063-l’Afrique que nous voulons.



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire