L’Intercoton et le FPC-CI achèvent une campagne de sensibilisation sur la qualité du coton graine



Korhogo – Quelque 400 producteurs de coton ont assisté vendredi, à Korhogo, à la dernière séance d’une campagne de sensibilisation sur la qualité du coton graine, initiée par l’organisation interprofessionnelle de la filière coton (Intercoton) et la Fédération des producteurs de coton de Côte d’Ivoire (FPC-CI).

Cette campagne qui s’est déroulée dans l’ensemble du bassin cotonnier a démarré le 4 octobre. Elle a été l’occasion d’appeler une fois de plus les producteurs à prendre des disposition pour ne livrer que du coton de qualité lors de la campagne de commercialisation 2019-2020.

Le coton graine de qualité se caractérise par la blancheur de sa fibre, l’absence d’impureté et d’humidité, a indiqué le délégué régional Coton – Anacarde, Traoré Issouf. Elle s’obtient en respectant les bonnes procédures, de la récolte à la vente à l’usine d’égrenage en passant par le stockage.

Au cours de la campagne de commercialisation 2018-2019, le coton fourni par les producteurs était, dans l’ensemble, de moindre qualité que celui des années précédentes, a dénoncé le président du conseil d’administration du FPC-CI, Yéo Largaton.

« On ne peut continuer ainsi. Il fallait aller à la rencontre des producteurs pour leur dire d’améliorer le produit », a-t-il laissé entendre.

Selon lui, l’augmentation du prix du kilogramme de coton graine, fixé à 300 fCFA pour la prochaine campagne de commercialisation contre 265 fCFA la campagne précédente devrait motiver davantage les producteurs dans la recherche de la qualité.

« La qualité d’un produit est le seul gage pour conquérir le marché mondial agricole », a insisté souligné M. Traoré Issouf.

La production ivoirienne de coton graine est estimée à 470.000 T à l’issue de la dernière campagne de commercialisation.

(AIP)

kaem/ask



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire