Grève aux impôts : le ministère plaide la bonne foi


Roger Owono Mba, ministre de l’Economie et des finances © DR

Le Ministère de l’Economie, des finances et des solidarités nationales a dans une note écrite adressée à la rédaction de Gabonactu.com plaidé sa bonne foi dans le paiement des primes réclamées par le personnel de la Direction générale des impôts et même ceux du Trésor public.

Le ministère reconnait que les revendications des agents remontent à 2017. Un projet d’arrêté a été transmis au Premier ministre concernant le cadre de paiement de ces primes.

« Aujourd’hui, les primes sont payées régulièrement et le ministre dès son arrivée en juin dernier à procédé au paiement de deux mois d’arriérés », affirme le ministère.

La grève déclenchée par les agents des impôts est « contraire à l’esprit de dialogue qui anime les discussions en cours entre les responsables du ministère et les syndicats », soutient le ministère.

Lundi, le Syndicat des professionnels des impôts (SPI) a décidé, au terme d’une assemblée générale à Libreville, d’entrer en grève. Il déplore le paiement avec des retards chroniques de leur prime de motivation. Ces retards persistent depuis 7 mois alors que, selon ce syndicat, le gouvernement s’était engagé à la verser à la fin de chaque mois.

Le même jour, le président et porte-parole de la Confédération des Syndicats des régies financières et administration assimilées (COSYREF), Erisco Wilfied Mvou Ossialas, a demandé le limogeage du ministre de l’Economie et des finances, Roger Owono Mba, qui peine selon lui à résoudre les problèmes de ses agents.

« Certaines revendications concernent tous les fonctionnaires », a reconnu le ministère soucieux d’un règlement général de ces problèmes dans le cadre du dialogue social impulsé par le président Ali Bongo Ondimba.

Carl Nsitou





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire