« Le char et l’olivier, une autre histoire de la Palestine », une arme cinématographique


Les musulmans palestiniens prient pour marquer le premier jour de l’Aïd, à Gaza, le 11 août 2019. © Khalil Hamra/AP/SIPA


Le documentaire « Le char et l’olivier, une autre histoire de la Palestine », en salles à partir de ce mercredi 6 novembre, raconte l’origine des territoires palestiniens à travers des entretiens avec des historiens, diplomates et experts internationaux. Un éclairage intéressant malgré l’absence de contre-arguments.


 Le char et l’olivier, une autre histoire de la Palestine est un documentaire historique habilement réalisé sur un sujet important mais qui laisse pourtant perplexe. En bref, il s’agit, à partir d’interviews d’historiens et de journalistes spécialisés, entrecoupées de documents audiovisuels et de témoignages de réfugiés palestiniens, de raconter comment a été « conçu » puis réalisé le projet sioniste de création d’un nouveau pays, Israël, peuplé essentiellement de juifs et occupant de la majorité des terres palestiniennes.

Moments-clés de l’histoire palestinienne






jeuneafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire