Afrique: CAN U23 – Le pays se relance


Les Lions Espoirs ont dominé le Mali 1-0 hier au stade international du Caire en ouverture de la deuxième journée dans le groupe A.

« Dans une compétition, ce n’est pas la façon de jouer qui compte mais le résultat ». Ainsi s’est exprimé Rigobert Song après le coup de sifflet final du match entre ses Lions U23 et les Aiglons du Mali. A l’issue des 90 minutes, le Cameroun a pris le dessus sur son adversaire sur le score d’un but à zéro (1-0). Une réalisation qui est intervenue à la 75e minute. Sur un coup franc excentré côté droit d’Olivier Mbaizo, la défense malienne procède à un mauvais renvoi du ballon. Une aubaine pour Franck Junior Evina qui, bien placé, reprend du gauche. Youssouf Koita, le gardien malien, effleure la balle qui néanmoins termine sa course au fond des filets. Une deuxième réalisation dans le tournoi pour le joueur formé au Bayern de Munich (actuellement prêté en D3 allemande au Kfc Uerdingen). Il a été désigné Homme du match. Contrairement au match de vendredi dernier face aux Black Meteors du Ghana, le Cameroun a retenu la leçon relative à la gestion d’une courte avance au score.

Le Mali ne parviendra jamais à refaire son retard. Même durant la partie, les Ouest-africains n’ont véritablement pas présenté de solides arguments pour faire vaciller le navire camerounais. Les joueurs du sélectionneur Fanyeri Diarra, malgré beaucoup d’enthousiasme, ont faiblement inquiété Simon Omossola, le portier camerounais. L’unique frayeur pour le camp camerounais ayant été ce but refusé en première période à l’attaquant Ibrahima Kone. Pas flamboyant tout au long de la partie, le Cameroun a surtout été brouillon dans sa production du jeu. Naturellement dominateurs sur le plan athlétique, les poulains de Rigobert Song n’ont pas impulsé une cadence à la partie.

Difficultés à mettre de la vitesse, à se projeter vers l’avant, manque de mouvements autour du porteur de balle, ont marqué la copie camerounaise. Comme lors de leur première sortie, les Lions espoirs se sont montrés dangereux sur les phases de coup de pied arrêté. Ce fut le cas à la 29e sur le coup de tête de l’arrière central Oumar Gonzalez, consécutif à un corner botté par Franck Evina. Ce dernier a obligé le dernier rempart malien à se détendre sur un coup franc à la 38e minute. Avec cette victoire le Cameroun compte désormais quatre points, avant de négocier sa qualification jeudi prochain. Ce sera face à l’Egypte, pays organisateur, qui rencontrait le Ghana au moment où nous mettions sous presse. Entre-temps, l’effectif devrait afficher complet avec l’arrivée annoncée dans les prochaines heures de Nouhou Tollo, récent champion des Etats-Unis avec les Seattle Sounders.

!



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire