Au sommaire de l’édition de ce mardi 12 novembre 2019 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’ – IWACU


• Le moral de Christine Kamikazi, Agnès Ndirubusa, Térence Mpozenzi, Egide Harerimana et leur chauffeur Adolphe Masabarakiza, incarcérés à la prison de Bubanza, n’était pas au beau fixe ce mardi 12 novembre 2019.

C’est au lendemain du passage des juges de la Cour d’Appel de Ntahangwa en itinérance à Bubanza et leur tentative d’interrogatoire de ces 4 journalistes du Groupe de Presse Iwacu et leur chauffeur, sans assistance de leurs avocats. Ils n’ont pas voulu répondre aux questions de ces magistrats.

Poursuivis pour ’’complicité d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat’’, ces reporters et leur chauffeur arrêtés le 22 octobre 2019 à Musigati, en sont à leur 22ème jour d’incarcération.

• Ce mercredi 13 novembre, débute la semaine dédiée aux ’’héros de la lutte pour la restauration de la démocratie’’. Les cérémonies débuteront en province Bubanza. Le thème retenu pour cette année est : «Héros de la paix un jour, héros du développement pour toujours».

Les festivités vont commencer par une messe qui sera célébrée à la succursale de Gifungwe à 10 heures. Les cérémonies de clôture de cette semaine auront lieu ce 16 novembre à Mubimbi en province Bujumbura.

• Les citoyens regroupés dans de petites coopératives en province Rumonge demandent aux autorités de mettre sur pied un cadre juridique régissant le fonctionnement de ces structures.

C’est pour éviter que les épargnants au sein de ces coopératives ne paient les pots cassés en cas de faillite comme cela s’est déjà produit dans le passé.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire