Avec l’incendie du château de Shuri Okinawa perd un symbole de son identité



Le 31 octobre, le château de Shuri, sur l’île d’Okinawa, a été dévasté par le feu. La presse nippone explique l’importance de ce site historique pour la population locale.

Le château s’est effondré le 31 octobre un peu avant l’aube. “Tous les habitants d’Okinawa sont en proie à un sentiment de tristesse et de perte, le cœur déchiré par cette scène tragique”, écrit un éditorialiste du Ryukyu Shimpo, un journal local. Quelque 400 objets d’art sont partis en fumée dans le terrible incendie qui a ravagé le site, classé depuis 2000 au patrimoine culturel de l’Unesco. La cause du sinistre n’est pas encore établie, mais la police pense à un court-circuit.

Édifié au XIVe siècle, le château de Shuri était le centre politique et culturel du royaume de Ryukyu, qui a régné sur les îles du même nom à partir de 1429. “Le bâtiment principal, qui alliait l’architecture des palais chinois à une toiture de style japonais, avait une valeur inestimable car il incarnait l’essence de la culture Ryukyu”, écrit le Yomiuri Shimbun.

[…]

Masatoshi Inoue





A lire aussi

Laisser un commentaire