Burkina : Le pape François demande la protection des populations vulnérables


Au cours de son audience générale du mercredi 13 novembre 2019, le pape François, se référant à la persécution des chrétiens à l’époque de l’empereur Claude, a eu une pensée pieuse pour le Burkina Faso. Il a demandé aux autorités civiles et religieuses de multiplier les efforts “pour promouvoir le dialogue interreligieux et la concorde”.

A l’issue de sa catéchèse, le Souverain pontife a lancé un appel spécial pour le Burkina Faso, un pays en proie à des “violences récurrentes”. Le 6 novembre 2019, un attentat a coûté la vie à “près de cent personnes”, a-t-il affirmé, dans l’Est du pays.

Le pontife argentin a confié au Seigneur les victimes, les blessés, les nombreux réfugiés et tous ceux qui souffrent de ce drame. Le chef de l’Eglise catholique a également demandé que soient protégées les populations les plus vulnérables.

Les autorités civiles et religieuses en particulier doivent conjuguer leurs efforts dans ce sens, dans l’esprit du document sur la fraternité humaine pour la paix dans le monde et la coexistence commune “pour promouvoir le dialogue interreligieux et la concorde”.

Lefaso.net

Source : I.MEDIA





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire