Conakry : le FNDC snobe Bouréma Condé et maintient sa marche… | Africa Guinee


CONAKRY- Conakry va t-elle connaître une nouvelle journée de violences ce jeudi 14 novembre 2019 ? Au lendemain de la sortie du Ministre Bouréma Condé qui a interdit aux partis politiques de faire des cortèges, le FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution) a annoncé le maintien de sa manifestation prévue ce jeudi à Conakry.

Les opposants au projet de référendum constitutionnel affirment n’avoir jusque là reçu aucune réponse aux lettres d’informations adressées aux autorités compétentes pour la tenue de leur marche ce jeudi.  

« Les déclarations de marche ayant été déposées au niveau des Mairies depuis le vendredi 8 novembre, soit plus de 120 heures avant le démarrage de sa marche, le FNDC considère que les autorités compétentes ont répondu favorablement à sa demande en se fondant sur l’article 623, alinéa 2 du code pénal guinéen qui stipule : … »La décision d’interdire une réunion ou une manifestation publique doit être suffisamment motivée et signifiée aux signataires de la déclaration dans les 48 heures de la réception de celle-ci » », a précisé le FNDC dans un communiqué.

Cette manifestation aura pour itinéraire le rond-point de l’aéroport jusqu’à l’esplanade du Palais du peuple, dans la commune de Kaloum. 

« Le FNDC invite tous les citoyens et citoyennes de Conakry à sortir massivement demain jeudi 14 novembre 2019 à partir de 8 h 00 au rond-point de l’aéroport pour marcher sur l’autoroute Fidel Castro et tenir un meeting géant au Palais du Peuple jusqu’à 18 h 00 », a lancé le Front National pour la Défense de la Constitution.

 

Africaguinee.com



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire