Disney+ revendique 10 millions d’abonnés en seulement 24 heures



À son lancement mardi 12 novembre, Disney+ a connu de nombreux bugs. Certains utilisateurs n’arrivaient pas à accéder au service et s’énervaient contre Disney sur les réseaux sociaux, lui reprochant notamment de ne pas avoir fait suffisamment d’efforts techniques. 24 heures plus tard, on connaît les raisons de ces dysfonctionnements. Disney+ est un carton monumental. Il n’a fallu qu’une petite journée au service de streaming pour attirer 10 millions de personnes, un chiffre complètement hallucinant considéré le fait que seuls trois pays y ont droit aujourd’hui. Ce week-end pourrait permettre à Disney+ d’aller encore plus haut. 

Une période d’essai de 7 jours 

Comme tout service de streaming, Disney+ propose une période d’essai. Aucun des 10 millions d’abonnés n’a donc payé quoi que ce soit à l’heure actuelle, il faudra attendre la fin des 7 jours offerts pour que les abonnements mensuels commencent. À 6,99 dollars par mois et vu la richesse du catalogue, il y a tout de même de grandes chances que les clients restent. On imagine que Disney confirmera ce chiffre dans quelques jours. 

À titre indicatif (la comparaison étant impossible vu l’évolution du marché aujourd’hui), Netflix avait attiré 7,38 millions d’Américains en 2007 lors du lancement de son offre de SVOD. Disney+ a donc rattrapé une année en un jour. Le célèbre service au Tou Doum revendique aujourd’hui 158 millions d’utilisateurs dans le monde, ce qui laisse à son rival aux grandes oreilles une très belle marge de progression. 

En France, Disney+ sera disponible le 1er mars à un tarif encore inconnu. Sans surprise, les alternatives illégales fleurissent en ligne… personne ne voulant attendre cinq mois pour commencer les séries originales Star Wars ou Disney. 

Source : Techcrunch





A lire aussi

Laisser un commentaire