Angola: Le pays lance un guide pour faciliter des investissements


Luanda — Un guide d’investissement intitulé « Angola Is Now », destiné à stimuler et à attirer les investissements privés nationaux et étrangers, a été lancé jeudi à Luanda.

D’une initiative de la Chambre de commerce américaine en Angola (AmCham-Angola) et de l’Agence d’investissement et promotion des exportations (AIPEX), le Guide est un outil de recherche qui donnera aux investisseurs un accès à des informations sur l’environnement des affaires et les opportunités d’investissements dans le pays.

L’ouvrage de 361 pages contient des informations sur le potentiel naturel de l’Angola, la législation en matière d’investissements privés ainsi que sur les secteurs les plus intéressants, tels que les diamants, les pierres ornementales, le minerai de fer, le pétrole, l’agriculture, le tourisme, les transports, l’immobilier et l’industrie.

Il fournit également un large éventail d’informations sur les caractéristiques physiques, géographiques, environnementales, économiques et démographiques des 18 provinces angolaises. Le livre a été publié en portugais et en anglais et peut également être consulté sur Internet à l’adresse suivante: www.amchamangola.org.

Le Guide souligne que l’Angola a un potentiel pour relancer son économie et se positionner comme une destination d’investissements en Afrique.

Ce potentiel est justifié par le fait que l’Angola est un marché prometteur, avec plus de 28 millions d’habitants, un PIB par habitant de 440 dollars, où les investissements des secteurs prioritaires ont la possibilité de remplacer l’importation d’une valeur de 3,3 milliards de dollars.

Il possède une abondance de ressources naturelles avec 38 des 50 principaux minerais utilisés dans l’industrie tels que les diamants, le fer, l’or, les phosphates, le manganèse, le cuivre, le plomb, le zinc, le tungstène, le tungstène, le chrome, le marbre, le granit et l’uranium.

Lors de la cérémonie de lancement, l’administratrice de l’AIPEX, Cláudia Pedro, a indiqué que c’était avec cette vision que la Chambre de commerce américaine – Angola (Amcham-Angola) et l’AIPEX ont combiné leur synergie et décidé de produire le Guide rassemblant des informations et données importantes sur pays, son potentiel et ses opportunités d’investissement.

Pour le secrétaire d’État à l’Economie, Sérgio Santos, l’Angola a maintenant l’intention de créer un climat favorable aux investissements, dans la perspective d’attirer le secteur privé pour qu’il investisse sur le territoire national.

Avec l’exemple de stabilisation du marché et d’amélioration du climat des affaires, il a souligné qu’au cours des quatre derniers jours, il y avait eu un processus d’appréciation de la monnaie nationale par rapport au dollar américain et à l’euro.

À son tour, le président de la Chambre de commerce américaine – Angola, Pedro Godinho, a déclaré qu’il était urgent que l’État crée des mécanismes pour débureaucratiser des procédures judiciaires, afin de faciliter l’entrée d’investisseurs étrangers dans le pays.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire