Cameroun: Le CNC en croisade dans le littoral contre le discours de haine dans les médias


Une délégation du conseil national de la communication séjourne depuis le début de cette semaine dans la capitale économique du Cameroun avec pour objectif de sensibiliser les acteurs de médias sur les discours de haine .

La violence verbale et le discours de haine fleurissent de plus en plus dans nos médias.

Le climat socio politique ambiant au Cameroun a une tendance fâcheuse a encourager le tribalisme et le repli identitaire. Tous ces maux sont relayés des auteurs vers les populations par les médias.

C’est donc après avoir fait ce constat qu’une délégation du conseil national de la communication avec a sa tête Joseph Janvier René Mvoto Oubounou son premier vice president est arrivée a douala siège de plusieurs médias. Dans leur agenda, figurait en bonne place une rencontre avec certains responsables des médias. La rencontre qui a eu lieu ce mardi 12 novembre était placée sous le thème  » les médias au service de la promotion d’une citoyenneté apaisée ».C’est l’hôtel Sawa de douala qui a servi de cadre pour cette rencontre du moins importante non seulement a la lecture de la thématique mais aussi connaissant la nature des rapports qui existent entre les journalistes et le CNC.

L’allocution circonstancielle du vice président du CNC énoncée sous la forme d’un exposé a planté le décors. au cours de son propos, il passera en revue toutes les expression que le CNC considère comme tendancieuse mais aussi la conduite a tenir par acteurs de médias afin de ne pas se retrouver englués dans le discours de haine et le tribalisme.

S’en sont suivi des échanges houleux entre les journalistes présents a cette rencontre et ceux des membres du conseil national de la communication qui constituaient le panel. L’on retiendra tout de même que les problèmes posés par le CNC ne sont pas des problèmes propres aux journalistes mais plutôt qui sont amputables a tous les camerounais et les journalistes ne sont pas toujours responsables du ton de leurs médias respectifs.

Après la phase d’échange avec les journalistes,la délégation du CNC se rendra tour a tour dans certains médias pour y rencontrer les patrons et leur passer le message de l’organe de régulation.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire