Cameroun: Semaine du cœur à Meyomessala – Plus de 2000 personnes dépistées


Le ministre de la Santé publique a apprécié hier la qualité de l’organisation, des soins et des enseignements offerts par la Fondation camerounaise lors de la campagne d’une semaine.

Bilan satisfaisant à l’issue de la campagne de santé de dépistage gratuit des maladies cardiovasculaires de Meyomessala. Le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, a félicité la Fondation camerounaise du cœur, organisatrice principale de ladite campagne. « Vous avez su avec professionnalisme et passion relever les défis rencontrés. L’intérêt que vous avez porté à cette semaine et la qualité de vos interventions ont été à la hauteur des attentes, tant au niveau des soins prodigués qu’au niveau des enseignements donnés », a déclaré le ministre. Au total, plus de 3000 personnes dépistées et plusieurs médicaments distribués gratuitement aux malades. Il faut ajouter 77 opérations chirurgicales gratuites.

Au-delà de ces soins offerts gratuitement, afin de venir en aide aux populations de l’arrondissement et des environs, la Fondation camerounaise du cœur a offert du matériel médical aux deux centres médicaux (Fondation Chantal Biya et l’Hôpital de district de Meyomessala). Pour en avoir le cœur net, le ministre Manaouda Malachie s’est rendu sur les lieux. L’Hôpital de district de Meyomessala qui présentait il y a deux semaines, un grand besoin de matériels, a été doté de deux électrocardiogrammes neufs, de huit tensiomètres, de 20 thermomètres, de deux balances mesurant l’indice de masse corporelle, de deux tabourets, de deux lits de soins et de deux escabeaux. La Fondation Chantal Biya, quant à elle, bénéficie d’un fauteuil dentaire ultra-moderne neuf.

Cette campagne de santé en zone rurale était aussi le lieu de former médecins et infirmiers sur les premiers gestes à poser face à un malade en situation de crise cardiaque. Et pour les outiller, en bonne place, le Pr. Daniel Lemogoum, président de la Fondation camerounaise du cœur et le professeur émérite de médecine interne de l’Université Libre de Bruxelles, Elie Cogan. A tout ce personnel soignant formé, il a été remis des attestations de fin de formation. La semaine du cœur organisée sous le haut patronage de la première dame, Madame Chantal Biya, par la Fondation camerounaise du Cœur avec le soutien de la Fondation Chantal Biya, a également été saluée par la ligue de cardiologie belge. C’est à ce titre que la première dame a reçu le titre de Chevalier de cœur, pour toutes ses œuvres en tant que « dame de cœur ». Un geste fort apprécié par le ministre Manaouda Malachie.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire