Coopération Burkina Faso-UNICEF : 90% de taux de réalisation en matière de communication


Faire le point de l’exécution des activités de l’année 2019 et dégager des perspectives pour mieux promouvoir les droits des enfants en 2020. C’est l’objectif de la revue annuelle de la composante communication pour le développement -communication externe et plaidoyer (C4D-CEP), initiée ce vendredi 15 novembre 2019, par le Fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF).

Placée sous l’égide du ministère de la Communication, cette rencontre a réuni plusieurs partenaires, notamment les radios communautaires, les associations de cinéma, la presse et le gouvernement représenté par certains ministères. Il s’agissait de dresser le bilan des activités mises en œuvre dans le secteur de la communication, de discuter des méthodes et approches et surtout, d’adopter des meilleures pratiques pour améliorer les performances pour l’épanouissement des enfants.


La communication pour le développement, indique Yacouba Bonkoungou, chargé de mission du ministre de la Communication, est un processus de dialogue qui permet d’inciter les populations au changement de comportements. « Elle a pour but de faciliter l’accès à l’information et à la connaissance, de promouvoir la participation, donner la parole aux personnes exclues et influer sur les politiques publiques », a-t-il noté. Puis de poursuivre, que dans le contexte actuel d’insécurité, les populations ont besoin d’informations et de sensibilisation pour consolider les acquis en matière de bonnes pratiques et cultiver la paix face à l’extrémisme violent.


Du côté de l’UNICEF, l’on indique que l’insécurité, le manque de ressources et les contraintes budgétaires ont constitué un frein à l’atteinte des objectifs. Toutefois, souligne le directeur de la coordination des projets et programmes, Hervé Séogo, les activités de communication enregistrent un taux de réalisation de 90%. A ce sujet, on note entre autres, la réalisation d’émissions radiophoniques, le save school dans le Sahel, le Centre- Nord et le Nord, des théâtres forums pour promouvoir l’alimentation et mettre fin à la défécation à libre.


Au titre des actions réalisées en matière de communication externe et plaidoyer, figurent la rencontre des chefs coutumiers, la plateforme U-report et le plaidoyer de haut niveau auprès de l’assemblée nationale en faveur des droits des enfants et de la mère.

Convaincus que des défis restent à relever, l’UNICEF et ses partenaires entendent poursuivre leurs actions pour mieux répondre aux besoins de la population .

Nicole Ouédraogo

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire