Angola: L’Angola compte sur le soutien de l’Italie pour stimuler l’économie


Luanda — L’Angola sera épaulé par l’Italie dans son processus de diversification économique, en attirant de nouveaux investissements et contribuant à la création d’emplois, a déclaré vendredi le vice-président de la Chambre de commerce Angola-Italie, Helder Cardoso.

S’adressant à l’Angop, en marge de l’atelier sur « La mise en œuvre de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et son impact sur le secteur privé », le responsable a souligné que l’objectif de la Chambre était de renforcer les relations économiques entre les deux pays.

L’Angola exporte du cacao, du café et d’autres produits agricoles vers l’Italie, tandis que les machines, les équipements et les produits alimentaires sont importés du marché italien. Dans cette phase, l’Angola a l’intention de tirer parti de l’expérience italienne dans le domaine des petites et moyennes entreprises.

En raison du contexte mondial actuel, caractérisé par des incertitudes, il a dit que la Chambre avait une grande responsabilité dans la promotion des relations économiques italo-angolaises, en encourageant les échanges directs entre entreprises des deux pays, dans le cadre d’une action de complémentarité et d’avantages réciproques.

C’est dans cet esprit que la Chambre entend promouvoir les échanges commerciaux italo-angolais, qui contribueront certainement à relancer l’économie angolaise en créant de nombreux emplois.

La Chambre entend contribuer afin que ses associés puissent clarifier tous leurs doutes sur des questions relatives à l’économie actuelle, telles que l’application de la TVA, la promotion de la production agricole, les instruments financiers disponibles et les critères d’éligibilité des projets liés aux lignes de crédit de l’Italie.

Il a souligné que la Chambre avait l’intention, par ces actions, de fournir à ses membres les instruments nécessaires pour faire face au contexte économique national et international actuel, qui exige des entreprises une plus grande résilience et une culture entrepreneuriale rigoureuse.

En 2014, les exportations de l’Angola vers l’Italie s’étaient chiffrées à 928 millions d’euros. En 2017, elles sont tombées à 346 millions d’euros. Les exportations transalpines vers l’Angola en 2014 s’étaient élevées à 398 millions d’euros et à 281 millions en 2017.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire