Assemblée nationale : une plénière convoquée le lundi pour l’examen du budget 2020


Les députés nationaux ont été convoqués lundi 18 novembre 2019 pour l’examen de la loi de finances 2020. Cette séance interviendra deux jours après que le projet de loi sur la reddition de comptes pour l’exercice 2018 ait été déclaré recevable amer ait été envoyé à la commission Économique et financière qui dispose d’un délai de sept jours pour l’examiner. 

 

Pour rappel, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba n’a avait déposé que le 8 novembre dernier le projet de loi de finances 2020. C’est le 25 octobre que le gouvernement avait adopté ce projet de Loi de Finances exercice 2020 dont le budget s’établit, en équilibre, à FC 16.895,8 milliards, en dépenses et en recettes, soit un taux d’accroissement de 63,2 % par rapport aux prévisions budgétaires de l’exercice 2019.

Ce budget prend en compte l’instauration de la gratuité de l’enseignement primaire, entamée à partir de septembre 2019, la prise en compte progressive de la couverture santé universelle en vue de permettre l’accès de la population aux soins de santé ainsi que l’opérationnalisation de la Caisse Nationale de Péréquation prévue par la Constitution. Il prévoit également le démarrage de la construction du port en eau profonde de Banana pour l’accostage des gros bateaux.

Parmi les grandes innovations, il y a aussi l’informatisation de la chaîne de la recette pour la traçabilité de celle-ci, la transparence et la fluidité du circuit de son exécution, dans le but de booster la collecte des recettes. Le gouvernement a également décidé, dans ce budget, la mise en place d’une infrastructure financière et des marchés dans la perspective de la levée des fonds sur le marché financier intérieur pour le financement des déficits budgétaires



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire