Au Togo, l’archevêque de Lomé dénonce des menaces du gouvernement




Au Togo, la tension monte à l’approche des élections présidentielles prévues dans quelques mois. Des élections pour lesquelles le président Faure Gnassingbé compte se représenter pour un quatrième mandat. L’archevêque de Lomé, qui appelle à une alternance politique, dénonce des menaces à son encontre.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire