Cameroun: Promotion Enam 2019-2021 – Elle s’appellera « Dialogue et tolérance »


La nouvelle vague qui a pris ses marques jeudi, 14 novembre 2019 lors de la rentrée académique en présence du ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative.

Les vraies choses ont commencé pour la promotion 2019-2021, baptisée « Dialogue et tolérance ». Jeudi, 14 novembre 2019 à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam), c’était jour de rentrée académique pour ces 620 élèves fonctionnaires reçus aux différents concours dans les trois sections : administration générale, régies financières, magistrature et greffes. Ils ont pris le top départ avec faste et solennité. Parmi eux, 45 étrangers venus du Congo, du Gabon, de la RCA et du Tchad. Après l’attribution du nom de baptême par le directeur général de l’Enam, Bertrand Pierre Sombou Angoula, tous ont entonné leur chant de ralliement.

Au cours de cette cérémonie présidée par le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), Joseph LE, le Dg de l’Enam a rappelé que les deux concepts qui constituent leur nom de baptême vont de pair. D’où l’importance de renoncer à l’agressivité et d’apprendre l’écoute à travers le dialogue. Car l’administration camerounaise d’aujourd’hui et de demain doit avoir un visage humain.

Pour ne pas perdre de vue ces consignes, le ministre Joseph LE, en bon père de famille a donné quelques astuces de réussite aux apprenants pour qu’à la fin de leur cursus académique, ils disposent d’un sens élevé du devoir et deviennent des agents publics épris des hautes valeurs de la République: patriotisme et indivisibilité de l’Etat camerounais. «

Le patriotisme vous conduit à faire passer l’intérêt général au-dessus de tout autre, particulièrement le vôtre », a-t-il ajouté. Pour bien démarrer cette nouvelle année, le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, Pr. Wilfried Gabsa Nyomgbet, représentant le ministre d’Etat, chancelier des ordres académiques, leur a remis les ordinateurs portables PB HEV, don du chef de l’Etat.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire