Cheikh Abdou Bara Dolly Mbacké juge les 125 milliards exorbitant et dénonce un gaspillage de l’État.


« Les Sénégalais sont déjà épuisés! » C’est avec cette phrase que le député Cheikh Modou Bara Dolly a entamé son propos pour dire qu’il est simplement étonné de voir que l’État accorde une rallonge de 125 milliards à la Senelec dans la deuxième loi de finance rectificative de 2019. Pour le député de l’opposition,  » Nous savons tous que la SENELEC est loin de satisfaire les besoins des citoyens sénégalais, tant au plan de la qualité que de la production…  »
Par ailleurs, Cheikh Abdou Bara Dolly d’estimer qu’il est tout à fait normal que l’État entreprenne cette dynamique de gaspillage car, c’est au même rythme qu’à la periode de la campagne présidentielle. Il ira même jusqu’à railler son collègue actuellement empêtré dans des problèmes de multiplication et trafic de faux billets. Peut-être que c’était pour résorber le déficit, annoncera t’il sur un ton moqueur…






Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire