Africa Investment Forum: « Le Conseil Café-Cacao de Côte d’Ivoire à l’honneur pour la prochaine éditions », promet Akinwumi Adesina



En marge de la deuxième édition de l’Africa Investment Forum qui s’est tenue du 11 au 13 novembre 2019 à Johannesburg en Afrique du Sud, le président de la Banque Africaine de Développement s’est félicité des relations de son institution avec la Cote d’Ivoire, pays qui abrite le siège de la banque. A cette occasion, Akinwumi Adesina a fait d’importantes annonces qui sonnent comme une véritable bouffée d’oxygène pour l’économie ivoirienne.

Au cours de cette deuxième édition de l’Africa Investment Forum, 52 transactions d’une valeur de 40,1 milliards de dollars ont garanti l’intérêt des investisseurs. Des accords engagés en 2018 ont été finalisés. Il s’agit notamment de la signature l’accord Cocobod du Ghana d’une valeur de 600 millions de dollars, soit 356,5 milliards de FCA. Ledit accord a été signé entre la Banque Africaine de Développement, Crédit Suisse et Industrial and Commercial Bank of China Limited.

A l’instar du Ghana, Akinwumi Adésina a promis mettre à l’honneur le Conseil Café-Cacao de Côte d’Ivoire pour la troisième édition de ce forum. « On fera exactement la même chose pour le Conseil Café-Cacao afin que cette structure puisse obtenir des financements », a révélé le président de la BAD. La Côte d’Ivoire et le Ghana sont les deux plus importants producteurs de fèves de cacao dans le monde. Ils contribuent ensemble à plus de 65 % de la production mondiale. Selon l’Organisation internationale du Cacao, 5 à 10 % seulement des 100 milliards de dollars générés chaque année par la vente de chocolat reviennent aux pays producteurs. « Nous devons inverser cette tendance et aider les pays à transformer leurs matières », a recommandé Akinwumi Adesina.

En plus du Conseil-Cacao, le président de la Bad a annoncé que la banque va soutenir le programme social du gouvernement. « La Banque Africaine de Développement va soutenir le programme social du gouvernement à hauteur de 283 milliards de FCFA », a fait savoir Akinwumi Adesina. Pour lui, il s’agit d’un excellent programme qui vise à réduire l’inégalité d’accès aux services sociaux.

Adesina a salué les progrès économiques réalisés par le chef de l’Etat ivoirien et son gouvernement. Avec ce programme d’un coût global de 727, 5 milliards de francs, le gouvernement ivoirien envisage de parvenir à une croissance économique qui génère un bien-être social des populations avec un service public accessible, efficace et de qualité. Le programme social du gouvernement (PSGouv 2019-2020) se décline en 156 actions, 12 projets phares à impact rapide. Ces projets concernent entre autres, la fourniture aux populations de services de santé efficients, la facilitation de l’accès et le maintien des enfants à l’école, le renforcement du programme de gratuité ciblée, l’opérationnalisation de la Couverture Maladie Universelle, le développement d’activités d’autonomisation en faveur des jeunes et des femmes.

Organisé par la Banque Africaine de Développement et ses partenaires, Africa Investment Forum, faut-il le savoir, se positionne comme la plus grande plate-forme de mobilisation de capitaux et de clôtures des transactions afin de booster le développement de l’Afrique.

DA



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire