Gén. Alexis Kagame parle d’attaque de Bweyeye ; des troupes burundaises amassées à la lisière de Nyungwe-Kibira


Le Gén. Maj. Alexis
Kagame, commandant de Division Ouest, a confirmé au Conseil de Sécurité
de District Rusizi en Province de l’Ouest qu’effectivement un groupe de
gens armés a attaqué le Secteur Bweyeye du District Rusizi frontalier
avec la Province burundaise de Cibitoke en ce jeudi 14 novembre 2019
mais que les forces armées nationales les ont vite repoussés avant
qu’ils ne commettent des dégâts.

Ces gens ont été interceptés par l’Armée Rwandaise à
la lisière du Parc National de Nyungwe au point dénommé Ninzi. Il a été
entendu beaucoup d’échanges de coups de fusils.

Certains habitants de cette colline Ninzi interrogés par la presse
ont dit eux aussi avoir entendu ces coups de feu nourri vers minuit.
« Mais nous n’avons pas su de quelle direction cela provenait », ont-ils
confié.

« Cela a duré une heure et demi. Quand cela s’est tu, nous sommes retournés au lit », a dit ce paisible habitant de Bweyeye.
Le Général Alexis Kagame est revenu sur la bravoure des habitants du
voisinage du parc de Nyungwe qui dans un passé récent ont capturé les
rebelles qui s’y étaient infiltrés.

« Ils ne se sont donc pas avoués vaincus et ont pensé avec erreur que
cette fois-ci était la bonne », a-t-il dit au Conseil de sécurité du
district Rusizi de ce vendredi 15 novembre.
Il a encouragé les citoyens habitant le long de la frontière avec la
Burundi d’être assez vigilants et de dépister des voyageurs louches qui
tentent de passer la frontières par des voies non officielles.

Cette attaque fait suite au lancement d’une grenade explosive le 19
octobre dernier, dans la ville de Kamembe et qui a blessé quatre
personnes. Quatre personnes ont été arrêtées soupçonnées de participer à
la commission de ce crime.
Une recherche active entreprise par la Police Nationale a pu se conclure
par l’arrestation de ces présumés coupables Nikuzwe Simeon,38 ans,
Matakamba Jean Berchmas, 57 ans, Ntibiramira Innocent,43 ans, Byukusenge
Jean Claude,33 ans. Au cours de la perquisition opérée à leur domicile,
il a été saisi 4 fusils, des treillis militaires, 4 grenades et
beaucoup de munitions.

Au cours de son discours à l’occasion de la prestation de serment des
nouveaux dignitaires du régime, ministres et hauts commandants
d’armée, le Président Paul Kagame a promis une grande facture dans la
répression de ces troubleurs de l’ordre public.

Entretemps des internautes font état de troupes burundaises et matériel de guerre amassés à la frontière rwando burundaise.

Redigé par IGIHE Le 16 novembre 2019



rwandaactu

A lire aussi

Laisser un commentaire