RDC : les balayeurs de rues de Kinshasa réclament 12 mois de salaire impayés


Les balayeurs du projet d’appui à la salubrité et embellissement de la ville de Kinshasa ont passé la nuit du lundi 18 à mardi 19 novembre devant la primature pour réclamer 12 mois de salaire impayés. 

Une synergie des balayeurs de grandes artères de la mégapole de 12 millions d’habitants, regroupés en 66 structures  sont devant le bureau du chef du gouvernement depuis ce lundi 18 novembre pour exiger leur salaire.

« Nous sommes là depuis hier à 10h. Nous réclamons les arriérés des paiements de 12 mois. Nous demandons aussi au Premier ministre de revoir sa décision où il a demandé au ministre de finances de résilier notre contrat de travail. Il n’a pas suivi la procédure normale… ils nous chassent comme ça sans préavis… sans nous payer nos arriérés », a déclaré à ACTUALITE.CD, Roger Musenge représentant de la structure des balayeurs. 

Contrat résilié

« Le projet a été initié par l’ancien Président Joseph Kabila dans le gouvernement Matata. Il connaît des problèmes depuis le départ de Matata (…). Avec le nouveau Premier ministre, la situation s’est empirée. La dernière fois que nous avons réclamé notre salaire, le Premier ministre a ordonné au ministre de finances de résilier le contrat. Nous acceptons de partir mais nous n’exigeons que nos 12 mois de salaire soient payés », a-t-il ajouté. 

Kinshasa est la troisième grande mégapole d’Afrique, une ville où les habitants se plaignent de vivre dans une décharge. En octobre dernier, le gouverneur de la ville Gentiny Ngobila Mbaka a lancé une opération anti-insalubrité qui implique tous les habitants de la ville. 

Christine Tshibuyi



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire