En Israël, Benny Gantz échoue à former un gouvernement



Ce mercredi 20 novembre, le candidat dont le parti était arrivé en tête aux élections législatives en Israël, a annoncé qu’il n’était pas en mesure de former une majorité au parlement. Le spectre de nouvelles élections se précise.

Après une dernière journée de négociations, Benny Gantz a finalement jeté l’éponge. Suite à l’échec du premier Ministre sortant Benyamin Netanyahou, – qui n’avait pas réussi à trouver une majorité au parlement –, Benny Gantz, le leader du parti centriste Kahol Lavan, a annoncé à son tour, ce mercredi 20 novembre, en fin d’après-midi, qu’il n’était “pas en mesure de former une coalition”.

Ainsi, comme l’explique le quotidien Ha’Aretz,

“Gantz a remis son mandat de former une coalition dans les mains du président Reuven Rivlin, en plongeant ainsi la politique israélienne dans une grande incertitude, et en soulevant le spectre d’une troisième élection en un an”.

Benny Gantz avait du temps jusqu’à 23 h 59 de ce mercredi 20 novembre pour former un gouvernement, mais, dès le début d’après-midi, les déclarations d’un de ces potentiels alliés, Avigdor Lieberman, qui niait toute possibilité d’entente, avaient fait comprendre qu’une solution serait très difficile à trouver.

Une première dans l’histoire de l’État d’Israël

Comme le souligne le journal de Tel-Aviv, l’impasse politique dans laquelle se trouve Israël est historique puisqu’il s’agit, “de la première fois depuis que cet État existe que deux candidats échouent dans la tentative de former un gouvernement”.

Désormais, la balle passe à la Knesset, le parlement israélien, qui dispose d’un court délai de 21 jours pour nommer un candidat et former une coalition, sans quoi des élections seront convoquées.

À ce jour, une alliance entre le parti de Gantz et celui de Netanyahou (Likud) semble la seule solution possible pour former un gouvernement, mais vu les accusations que se sont lancées les deux rivaux dans ces dernières semaines, le chemin semble semé d’embûches.

Source

Premier journal publié en hébreu sous le mandat britannique, en 1919, “Le Pays” est le journal de référence chez les politiques et les intellectuels israéliens.
Aujourd’hui situé au centre gauche, Ha’Aretz a toujours cultivé une ligne

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire