RDC : Ilunga Ilunkamba promet des enquêtes « à partir des signes extérieurs d’enrichissement rapide et illicite » de ses ministres


Sylvestre Ilunga Ilunkamba a mis en garde les membres du gouvernement sur la corruption et l’enrichissement illicite. Au cours de la présentation de l’économie de la loi de finances 2020, lundi 18 novembre, au Palais du peuple, le Premier ministre a égrené une série de mesures pour réaliser toutes les promesses tant du chef de l’Etat que du gouvernement.

« Votre gouvernement s’engage à poursuivre, jusque dans leurs derniers retranchements, tous ceux qui s’adonnent au détournement des deniers publics, au coulage des recettes, à la corruption ainsi qu’aux autres pratiques illégales, privant ainsi l’Etat de ses moyens d’action en faveur du plus grand nombre », a-t-il déclaré. 

Et il s’est directement attaqué à ses propres ministres. 

« Et s’il le faut, puisque le mal est profond, rien ne nous empêchera d’envisager la multiplication d’enquêtes déclenchées à partir des signes extérieurs d’enrichissement rapide et illicite. Ceci concerne également et, en premier lieu, les membres du gouvernement, ainsi que tous les autres responsables de l’Etat », a-t-il dit. 

Pour le Premier ministre, la réussite de l’action gouvernementale passera également par la gestion rigoureuse des finances publiques.

Ilunga Ilunkamba reviendra mercredi à l’Assemblée nationale pour répondre aux questions posées lundi par les députés sur le projet de loi de finances, qui se veut, d’après lui, être la traduction de la volonté de modernisation et de rationalisation progressive du mode de fonctionnement budgétaire.

Berith Yakitenge



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire