Assemblée nationale : Elu rapporteur adjoint, Lungwana compte sur le bureau de Mabunda et tous les députés pour « braver les obstacles »


Le nouveau rapporteur adjoint de l’Assemblée nationale, Jacques Lungwana Matumona (MLC), a pris la parole après le vote, afin de s’adresser à ses pairs. Il compte surtout sur la volonté de tous les députés mais surtout du bureau de la chambre basse du parlement afin de réussir son mandat.

« Le vote a eu lieu. Vous m’avez accordé votre confiance en faisant de moi le rapporteur adjoint de notre Assemblée nationale. Que dire de plus si ce n’est de vous remercier sincèrement pour avoir été les artisans majeurs de ce vote. Je remercie tous les collègues. La tâche qui m’incombe est certes un défi à relever mais j’ai la ferme conviction que la volonté des collègues et des membres du bureau me permettra de braver les différents obstacles et réussir mon mandat avec l’aide de Dieu, dans le but d’atteindre l’objectif nous assigné par les textes nous régissant », a-t-il dit.

Jacques Lungwana a obtenu 211 voix sur 406 députés votants. Il a battu à ce poste Pétillon Mundia (107 voix) du MS/G7 et Fabrice Puela (86 voix) du MLC/ADN. Chérubin Okende (AMK et Alliés) s’était retiré de la course avant d’appeler à voter pour Mundia Pétillon. 

Le poste de rapporteur adjoint est vacant depuis le mois d’avril 2019. Il était réservé à l’opposition, mais cette dernière l’avait refusée dénonçant l’inadéquation dans la répartition des postes avec la majorité. Les deux parties se sont mises finalement d’accord. L’opposition a obtenu la présidence de trois commissions permanentes sur les sept que compte l’Assemblée nationale. Dans d’autres commissions, elle occupera soit le poste de vice-président, soit celui de rapporteur ou encore rapporteur adjoint.

Berith Yakitenge



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire