Cameroun: Echos des 48 èmes Assises de l’Union de la Presse Francophone


 De l’organisation logistique à la restauration en passant par la sécurité, la tenue de table-rondes et la couverture médiatique, les Assises de Yaoundé se poursuivent à Hilton Hôtel de Yaoundé avec la participation de professionnels des médias venus de presque tous les pays ayant l’usage du français en commun.

Délégués : Près de 400 délégués venus de 69 pays, conduits par les présidents de sections nationales au niveau pays, prennent part aux Assises de Yaoundé. Là où certaines délégations comptent une dizaine de personnes (France, Maroc, RDC … ), d’autres en comptent moins en fonction des moyens dont dispose la section nationale ou leurs membres.

Bracelet : Même si ce n’est pas un bracelet électronique, encore moins un moyen d’accès au lieu des travaux des Assises, un bracelet en perles noires avec l’inscription « UPF Cameroun », a été remis à tous les participants à l’arrivée à l’aéroport.

Journal des Assises : Un journal quotidien des Assises est distribué chaque jour aux participants. Tenu exclusivement par des étudiants d’une école de journalisme, le journal revient sur le déroulé de la veille des Assises avec le compte rendu des tables rondes en français mais aussi en anglais, des entretiens avec des participants, mais également une rubrique sur la cuisine camerounaise.

Dîner de gala : Depuis l’arrivée des délégations dimanche, toutes les soirées sont marquées par des dîners de gala animés par un orchestre de la télévision nationale Cameroun Radiotélévision Nationale (CRTV). D’abord lundi avec une soirée offerte par le ministère de la Communication, mardi c’est au tour du Directeur général de la CRTV, mercredi la Société d’édition de presse du Cameroun et le jour de la clôture, ce sera la soirée de clôture finale.

Orchestre : La Radiotélévision du Cameroun a reçu dans ses locaux les participants aux Assises de l’Union de la Presse Francophone (UPF) dans ses jardins au cours d’un dîner animé par son propre orchestre qui a repris la célèbre chanson de Ismaël Lô « Tadjabone » au bonheur des membres de la délégation du Sénégal et du président de l’UPF international, Madiambal Diagne.

Journaliste-Chanteur : président de la section UPF Cameroun et « valeur émergente » de la Télévision nationale, pour reprendre les mots de son Directeur général, Aimé-Robert Bihina a montré ses talents de chanteur en gratifiant ses confrères et consœurs d’une prestation avec l’orchestre-maison.

Sommet CEMAC : Prévu du 21 au 22 novembre au Hilton hôtel de Yaoundé où se tiennent les 48èmes Assises de l’UPF. Une situation qui a amené les organisateurs à délocaliser la cérémonie de clôture à l’hôtel Djega, jeudi.

Sécurité : Très discrète, la sécurité n’en est pas moins rigoureuse aussi bien à l’intérieur qu’autour du lieu où se tiennent les Assises. En tenue jaune-pour les agents de sécurité de l’hôtel ou en chemise bleu clair et pantalon bleu marine pour les policiers, les hommes et femmes préposés à la tâche restent le plus discrets possible.

Paysage médiatique : Le Cameroun compte 600 titres de journaux, près de 200 stations de radio et une trentaine de télévisions.

CRTV : Outre la télévision nationale généraliste, la chaîne publique dispose également d’une chaîne tout info, de 42 centres de diffusion FM/TV, d’un magazine sport lancé récemment, une station de radio nationale, 10 stations régionales et 7 radios de proximité.

Ndolé : Plat traditionnel camerounais à base de feuille de manioc, d’arachide de crevette et de viande parfois, accompagné de riz banc, reste prisé des participants des Assises de l’UPF.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire