Cameroun: Potentiel – Le papier de toutes les utilités


De jeunes Camerounais donnent une nouvelle vie aux vieux journaux en fabriquant des objets de décoration.

Le recyclage du papier est pratiqué depuis de nombreuses années. C’est cette option que de jeunes Camerounaises ont choisi pour se faire de l’argent. Avec de vieux journaux recyclés, elles fabriquent les guirlandes pour égayer la maison. Pour se lancer, elles vont dans des bibliothèques et des services d’archives dans certaines entreprises. « Nous achetons de vieux journaux dont un numéro à 100 F dans divers endroits en ville et chez les vendeurs de vieux livres. Nous les utilisons pour fabriquer des petit cartons, des pots de fleurs entre autres », raconte Ambé Rose, jeune étudiante.

Avec un peu de papier, de créativité et quelques outils basiques tels les ciseaux et d’un pot de colle, ces jeunes fabriquent des guirlandes en boucles, de formes circulaire ou à fleurs, et ce en très peu de temps. Avec un numéro, elles fabriquent environ seize guirlandes qu’elles vendent à 150, voire 200 F la pièce. Pour ce qui est des pots de fleurs, 300 F la pièce. Elles se font du bénéfice à travers tous ces objets mais beaucoup plus sur les guirlandes qui sont davantage demandées. Ce qui leur permet d’acheter autant de vieux journaux pour multiplier les pièces au quotidien. Leur fabrication peut se transformer en une activité ludique pour toute la famille. La réalisation des guirlandes ne dépend que de la créativité.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire