ces créateurs de liens entre la péninsule et le continent – JeuneAfrique.com



Patrons de multinationales, entrepreneurs ou hauts fonctionnaires, ils œuvrent au développement des échanges économiques entre la péninsule et le continent.

  • Claudio Descalzi : Directeur Général d’Eni

Claudio Descalzi, directeur général d’Eni © Imago / Studiox

Claudio Descalzi est un homme influent, voire tout-puissant. Depuis 2014, ce Milanais marié à une Congolaise est à la tête du géant des hydrocarbures Eni, qui fait la pluie et le beau temps des affaires italiennes en Afrique.

Cet homme du sérail rejoint l’entreprise dès 1981 en tant qu’ingénieur pétrolier avant d’y occuper par la suite de nombreuses responsabilités, notamment en Afrique. En 1994, il est nommé directeur général de la filiale congolaise du groupe et, en 1998, il devient vice-président et directeur général de Naoc, sa filiale nigériane. Entre 2002 et 2005, il occupe les fonctions de vice-président exécutif pour l’Italie, l’Afrique et le Moyen-Orient, ainsi que celle de membre du conseil d’administration de plusieurs filiales dans la région.

Aujourd’hui, en dépit de quelques tracas judiciaires, il s’emploie à renforcer le positionnement d’Eni au-delà des seules énergies fossiles. « La diversification dans les énergies renouvelables et dans l’économie circulaire est fondamentale », a-t-il dernièrement déclaré dans la presse italienne, soulignant qu’Eni était déjà engagé dans cette voie. Y compris en Afrique.

  • Cleophas Adrien Dioma : président exécutif de l’Italia-Africa Business Week (IABW)





A lire aussi

Laisser un commentaire