Commentaires mythiques (de 20 à 11) / International / Commentaires / Top 50 / SOFOOT.com



Roberto Scarpini aux commentaires

À 5’00
VO : « Obaaa ! Grande recupero, Recoba, carica il sinistro, il suo tiro ! Antonioli ! Che miracolo, ancora Oba, palla fuori. Un assedio Signori ! Palla viva, e ancora Favalli, non è finita, parte il cross, palla dentro in area di rigore, la testa di Bobo, allontanato. Poi un colpo di testa ancora di un difensore, va Ramiro che scivola, il Chino, Saverio, allarga là per Karagunis, allarga là per Karagunis, va da solo il Capitano, va dentro, buono Zorba, il cross, prima intenzione, Bobo anticipato, palla vagante, mette giù, Recoba, il tiro ! E gol ! E gol ! E gol e gol e gol (x11) ! E 3 a 2 ! Nulla è impossibile per questa Inter ! Nulla è impossibile per questa Inter ! Nulla è impossibile per questa Inter ! Chino gol, 3-2, spettacolo al Meazza ! Spettacolo al Meazza ! Tre gol in sei minuti… Signori quando vi dico « proviamoci », perche cosa costa provarci ? Abbiamo tutto, di tutto e di più. E Bobo che dice « su, su, su, su, su, su, su » e anche a casa ! Anche in macchina chi ci sente ! In piede, fermatevi, scendete, e fate « su, su, su ».

VF : « Obaaa ! Super récupération, Recoba, sur son pied gauche, le tir ! Antonioli ! Quel miracle, encore Oba, ça sort. C’est un assaut Messieurs ! Le ballon est encore en vie, Favalli, ce n’est pas fini, le centre, le ballon dans la surface, la tête de Bobo (Vieri), c’est repoussé. Encore un coup de tête d’un défenseur, Ramiro qui tacle, le Chino (Recoba), Saverio (Zanetti), décale-la pour Karagounis, décale-la pour Karagounis, le Capitano y va tout seul, il s’avance, c’est bon pour Zorba (Karagounis), le centre en première intention, Bobo est devancé, le ballon qui traîne, il est mis au sol, Recoba, la frappe ! Et but ! Et but ! Et but et but et but ! (x11) Et 3 à 2 ! Rien n’est impossible pour cette Inter ! Rien n’est impossible pour cette Inter ! Rien n’est impossible pour cette Inter ! Le but du Chino, 3-2, spectacle au Meazza ! Spectacle au Meazza ! Trois buts en six minutes… Messieurs, quand je vous dis « essayons ! », qu’est-ce que cela coûte d’essayer ? Nous avons tout, tout et même plus. Et Bobo qui dit (au public) « Debout, debout, debout, debout, debout, debout, debout », et vous à la maison aussi ! Et même ceux qui sont en voiture et qui nous écoutent ! Levez-vous, arrêtez-vous, descendez et faites « debout, debout, debout ». »





A lire aussi

Laisser un commentaire