Congo-Brazzaville: Concours littéraire – Lancement du prix Ernest-Bompoma-Ikélé


Initiée par Le forum des gens de lettres (FGL), la récompense est destinée aux écrivains de langue française d’origine ou de nationalité congolaise, avec pour résidence le Congo-Brazzaville.

Le prix Ernest-Bompoma-Ikélé rend hommage à l’écrivain et nouvelliste éponyme, décédé le 5 février 2018 à Brazzaville, des suites d’un accident cardio-vasculaire. Pour sa première édition, il récompense les œuvres littéraires éditées entre le 1er janvier 2018 et le 30 novembre 2019 portant sur la fiction et qui présentent une originalité stylistique indéniable. Toutefois, les autres genres peuvent aussi concourir à défaut des candidatures conséquentes et faire l’objet d’un prix spécial.

Ainsi, jusqu’au 10 décembre, tout auteur ou éditeur doit faire parvenir au comité d’organisation trois exemplaires des œuvres éditées au Centre culturel russe de Brazzaville, à la permanence du FGL sise au quartier Plateau-des-15 ans ou contacter la direction départementale du Livre et de la lecture publique de Pointe-Noire. Le prix sera décerné à l’heureux gagnant, le 5 février prochain, après la délibération du jury composé de cinq membres.

Ernest Bompoma Ikélé fut enseignant de français, écrivain, nouvelliste, agent du Contrôle d’Etat, ex-président du FGL. Né le 7 décembre 1966, à Mbéti, dans le département de la Likouala, il a débuté sa carrière professionnelle au lycée Thomas-Sankara avant de la poursuivre au lycée de la Révolution. Diplômé ensuite de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature, option administration générale, il rejoint l’Inspection générale d’Etat. Ernest Bompoma Ikélé fut co-fondateur des  » Vendredis des arts et des lettres », une activité de promotion du livre qui a lieu chaque vendredi à la Préfecture de Brazzaville. « Le chaos », publié en 2012, « Le compte à rebours », en 2015, et  » La République des renards » sont les ouvrages qu’il a publiés avant sa mort.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire