Algérie: Wilaya d’Alger – Signature de marchés pour le raccordement au réseau de gaz et d’électricité


Alger — La wilaya d’Alger a signé jeudi avec le groupe Sonelgaz, des marchés d’une enveloppe d’un milliard DA pour le raccordement au réseau d’électricité et de gaz de plus de 17.000 foyers à travers le territoire de la wilaya.

La cérémonie de signature de ces marchés s’est déroulée en présence du ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, le wali d’Alger, Abdelkhalek Sayouda, le Président directeur général (P-dg) du groupe Sonelgaz, Chahar Boulakhras et des directeurs de distribution de la société de distribution d’électricité et du gaz d’Alger (SDA).

Le première étape sera réalisée dans un délais de trois (03) mois avec des compétences locales, a-t-il mis en avant, ajoutant que le taux de raccordement en électricité à la capitale « dépasse 98% ».

Dans le cadre du parachèvement des projets et des opérations de raccordement au réseau de gaz et d’électricité, un budget supplémentaire d’un milliard DA a été enregistré au titre du budget de l’exercice 2020.

De son côté, le wali Abdelkhalek Sayouda a fait savoir que les services de la wilaya avaient effectué une opération de recensement de l’ensemble des agglomérations, des Haouchs et des quartiers de la capitale n’ayant pas encore connu des opérations de raccordement au réseau électrique et de gaz, déterminés à travers 32 communes sur un total de 57 commune dans la capitale.

A son tour, le directeur de l’énergie de la wilaya d’Alger, Ali Benyakhlef a passé en revue l’essentiel des statistiques portant sur l’opération dans sa première étape qui englobera le raccordement au réseau d’électricité et de gaz et concernera plus de 7.989 habitations au réseau de gaz à travers 30 communes à Alger (10 circonscriptions administratives), ainsi que le raccordement de plus de 10.600 habitations au réseau de gaz naturel, ayant été recensées à travers 32 communes (11 circonscriptions administratives).

Le même responsable a également indiqué que ces projets permettront d’augmenter le taux de couverture en gaz naturel dans la capitale, qui passera de 76% actuellement à plus de 80%.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire