Au sommaire de l’édition de ce Jeudi 21 novembre 2019 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’ – IWACU


• Dans son message publié dans la nuit de ce jeudi 20novembre, Reporters Sans Frontières s’est dit indigné du maintien en détention des quatre journalistes d’Iwacu et a déclaré que l’accentuation des pressions sur les journalistes et médias burundais est alarmante avant de soulever une inquiétude liée dorénavant à la couverture des sujets sensibles.

• Ce jeudi 20novembre, le CNC a annoncé avoir pris la décision de fermer l’espace webtélé du média en ligne Nawe dont il a également suspendu le forum des commentaires. Le patron de l’organe de régulation des médias s’est dit préoccupé de la multiplication de médias en ligne fonctionnant de manière illégale.

• Les militants du parti CNL et de l’Uprona des collines Mparamirundi en commune Busiga de la province Ngozi, ont eu la désagréable surprise de découvrir ce matin 21novembre, des croix rouges tracées à l’aide de sang devant les portes de leurs domiciles. Les auteurs de cette agression n’ont pas encore été identifiés. Les victimes se disent inquiètes et demandent à ce que des enquêtes indépendantes soient menées pour retrouver les auteurs de ces forfaits.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire