Cameroun: Le Mboa BD festival fête ses dix ans


Ce festival particulier qui rassemble les acteurs et créateurs camerounais des bandes dessinées et autres fans du dessin vient de franchir le cap symbolique des dix ans et souhaite marquer le coup.

Placée sous le thème « Bande dessinée, afro-futurisme, narratif et imaginaire.» la dixième édition du Mboa BD festival est selon ses organisateurs la confirmation de leur volonté d’imposer la Bande dessinée au public camerounais.

Il y’a dix ans lorsqu’ils se lançaient dans Cette aventure, Georges Pondy et ses acolytes ne s’imaginaient pas atteindre ce niveau aujourd’hui. A cette époque, ces jeunes épris de dessin se contentaient de dessiner dans leurs chambres. aujourd’hui ils reussissent déjà à attirer l’attention des pays tels que la suisse grâce a cette passion.

Lancé en 2009 avec une seule bande dessinée (Bitchakala), c’est aujourd’hui une bonne cinquantaine d’oeuvre qui vont être présentées aux participants de cette édition anniversaire du Mboa BD festival.

Malgré d’énormes difficultés rencontrées sur leur chemin, les initiateurs du Mboa BD festival continuent leur bonhomme de chemin. L’objectif visé ici etant la création d’une véritable industrie de la bande dessinée au Cameroun afin que les auteurs de bandes dessinées puissent sortir de l’ombre. Ces derniers font face aujourd’hui à l’absence des circuits de distribution de leurs productions, le manque d’accompagnement des entreprises etc … Ce qui rend la pratique de cette activité difficile bien que passionnante.

Après la conférence de presse de lancement, la bande a Georges Pondy va animer des ateliers de dessins à L’Institut français du Cameroun mais aussi procéder à la vente des bandes dessinées et autres animations.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire