Conakry : un premier geste de Damantang pour une « décrispation » ? | Africa Guinee


Damantang Albert Camara, ministre de la sécurité et de la protection civile

CONAKRY-Le nouveau ministre de la Sécurité et de la protection civile vient de poser un premier pas allant dans le sens de la décrispation entre les services de sécurité qu’il dirige désormais et le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Ce mercredi, les cercueils qui avaient été confisqués par les forces de l’ordre en marge de l’inhumation agitée des onze victimes des violences de la mi-octobre, ont été restitués au FNDC, a-t-on appris.

L’histoire de ces cercueils a fait beaucoup de polémique. Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition avait notamment accusé les services de polices déployés sur le terrain le jour des obsèques d’avoir volé ces caisses.

 La restitution a eu lieu à la CMIS de la Camayenne où les cercueils étaient gardés.  C’est une délégation du FNDC  qui était venue les récupérer.

Ce premier geste va dans le sens de la décrispation du climat « pourri » existant entre les opposants et les services du maintien d’ordre. La confiance entre ces deux camps s’est considérablement dégradée ces derniers temps. Les opposants au référendum constitutionnel accusent les forces de l’ordre d’être responsables de la mort d’une vingtaine de personnes depuis le mois d’octobre.  

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 22 novembre 2019 à 10:33



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire