Congo-Kinshasa: Lancement du programme de consommation durable et de substitution partielle au bois-énergie


Plus d’un million de ménages congolais devront se convertir à l’utilisation des foyers améliorés ainsi que du gaz pour la cuisson dans les foyers. C’est l’un des objectifs que se sont assignés le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le Gouvernement de la RDC à travers un programme lancé officiellement jeudi 21 novembre à Kinshasa. Il s’agit du Programme de consommation durable et de substitution partielle au bois-énergie.

« C’est un programme qui vise justement à diversifier les sources d’énergie de la RDC, parce que, aujourd’hui le bilan énergétique de la RDC, tel qu’il se présente, il y a une forte prépondérance du bois-énergie, qui représente plus de 94% du poids dans le bilan énergétique de la RDC. Et cela est à la base de la déforestation, de plusieurs maladies dont sont victimes surtout les femmes et les enfants, du fait de l’inhalation de la fumée. Et cela est également à la base de la pauvreté, parce que ça appauvrit le sol, ça perturbe le climat et tout ce qu’on peut imaginer.

Le bois-énergie, c’est une longue tradition dans laquelle nous avons évolué, c’est vrai, mais il est aussi temps que nous puissions nous moderniser. Donc, ça fait partie des programmes de modernisation du système énergétique de la RDC.», a expliqué Idesbald Chinamula, expert du PNUD/RDC



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire