Accord entre la Côte d’Ivoire et la France pour la création d’une Chair d’innovation technologique



APA – L’Etat de Côte d’Ivoire et la France ont signé samedi à Abidjan un accord de partenariat en vue de la création d’une Chair d’innovation technologique devant permettre à la France d’accueillir « au moins 300 étudiants Ivoiriens dans les prochaines années ».

La signature de l’accord de partenariat s’est faite en présence du ministre français de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, et de l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, à l’occasion de la Journée France de la cinquième édition du Salon de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA).

Ce protocole implique la direction générale de l’Enseignement et de la recherche de France, qui gère tous les lycées et écoles ainsi que les instituts techniques français. Il vise notamment un partenariat pour un transfert de formation pour accueillir des étudiants Ivoiriens en France.

Il s’inscrit par ailleurs dans la vision de l’Etat français de créer une Chair innovation en Afrique. L’objectif pour la Côte d’Ivoire est d’accueillir « au moins 300 étudiants Ivoiriens par an dans les prochaines années » sur le sol français.

La Chair d’innovation technologique devrait permettre de créer une formation commune entre la Côte d’Ivoire et la France. Ce qui sous-entend que les deux pays s’engagent dans la dynamique de « la transition agro-écologique ».

Cela devrait en outre permettre à la France de s’inspirer des techniques culturales de la Côte d’Ivoire pour préserver son environnement et inversement, à l’État français de transférer à la Côte d’Ivoire des techniques pour améliorer sa productivité agricole (cacao, riz…).

La France compte transférer des espèces de riz à la Côte d’Ivoire afin de produire plus tout en respectant l’environnement. Déjà, ces deux pays coopèrent dans le domaine agricole, mais cet accord devrait mettre l’accent sur les technologies agricoles.

Une signature d’accord de partenariat a également eu lieu entre la Chambre nationale d’agriculture de Côte d’Ivoire et la Chambre régionale d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes, la première région gastronomique de France qui compte un écosystème de recherche et d’innovation performant.

AP/ls/APA



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire