L’Atlético contrarié par Grenade / Liga / J14 / Grenade-Atlético (1-1) / SOFOOT.com


Grenade 1-1 Atlético de Madrid

Buts : Sánchez (67e) pour Grenade // Lodi (60e) pour les Colchoneros.

Au ralenti.

Après avoir renoué avec la victoire avant la trêve, l’Atlético de Madrid n’a pas réussi à enchaîner à Grenade (1-1), qui restait sur trois défaites d’affilée. Il n’y avait pas besoin de se presser pour se rendre à Los Cármenes, la première période étant loin d’être très animée. Si les hommes de Diego Simeone maîtrisent ce premier acte, ils sont beaucoup trop brouillons pour faire la différence, à l’instar de Vitolo et Morata, pas toujours inspirés dans les derniers mètres. En face, Grenade a toutes les difficultés du monde à trouver la faille dans la meilleure défense de Liga, même si Puertas oblige Oblak à faire chauffer les gants. Une petite alerte au cœur de l’ennui.

Les locaux l’ont compris : cette équipe madrilène est prenable. Ils décident donc de revenir fort après le repos, mais se font surprendre à l’heure de jeu. Les attaquants des Colchoneros ont décidé de rester muets ? Ce n’est pas un souci pour le latéral Lodi, bien servi par Vitolo, qui glisse la chique entre les jambes du gardien adverse (1-0, 61e). Son premier but sous les couleurs de l’Atlético. Et le début des tensions : sur la pelouse, les fautes se multiplient, les contestations aussi, et Diego Martínez, le coach de Grenade, est expulsé par l’arbitre. Pas une raison pour que ses hommes ne baissent la tête, puisque Sánchez saute plus haut que tout le monde pour égaliser d’une tête sur corner (1-1, 67e). Le score ne bougera plus, malgré l’entrée de João Félix pour le dernier quart d’heure et les sauvetages de Silva. Avec un match de plus, l’Atlético laisse le Barça trois points devant.

Un peu déprimants, ces Colchoneros version 2019-2020.

FC Grenade (4-2-3-1) : Rui Silva – Díaz, G.Sánchez (Martínez, 71e), D.Duarte, Quini – Gonalons, Montoro – Puertas, Azeez (Fernández, 61e), Vadillo (Machis, 65e) – Soldado. Entraîneur : Diego Martínez.

Atlético (4-4-2) : Oblak – Trippier, Felipe, Hermoso, Lodi – Koke, M. Llorente (João Félix, 75e), Herrera, Vitolo (Poveda, 83e) – Correa (Lemar, 55e), Morata. Entraîneur : Diego Simeone.

  • Résultats et classement de Liga
    CG





  • A lire aussi

    Laisser un commentaire