Les déplacés au Burkina Faso isolés des humanitaires à cause des violences




Les humanitaires s’inquiètent de la dégradation de la situation des quelque 500 000 personnes déplacées, dans le nord et l’est du pays. En raison de l’insécurité, les humanitaires n’arrivent plus à venir en aide aux populations qui fuient les violences.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire