Paris déguste Lille / Ligue 1 / J14 / PSG-Lille (2-0) / SOFOOT.com


Lancé par un nouveau pion d’Icardi et un autre de Di María, le PSG a disposé facilement d’un LOSC trop timide ce vendredi soir au Parc des Princes (2-0). Une victoire qui a permis à Thomas Tuchel de faire une bonne revue d’effectif avant le déplacement de mardi sur la pelouse du Real Madrid en Ligue des champions.


Modififié

PSG 2-0 Lille

Buts : Icardi (17e), Di María (31e) pour le PSG

Quatre jours avant leur déplacement à Madrid, la réception de Lille au Parc des Princes avait tout l’air de la répétition parfaite pour les hommes de Thomas Tuchel. Même si ce Lille-là est à des années-lumière de la machine infernale qui leur avait collé un cinglant 5-1 en fin de saison dernière. Même si ce Lille-là, déjà éliminé de la Ligue des champions, est venu à Paris avec la volonté de ne pas repartir avec une valise, il a aussi permis à Paris de jauger ses forces en présence. De revoir Neymar jouer au Parc, aussi, ce qui n’était plus arrivé depuis début octobre. Mais, surtout, d’accrocher trois points et le scalp du LOSC à son tableau de chasse national.

Icardi, encore et toujours lui

Dans un Parc des Princes qui se remplit au fil des minutes, les Parisiens font face d’entrée au 5-3-2 mis en place par Christophe Galtier. Le défi de percer la muraille nordiste, sans trop s’exposer aux flèches des Dogues, se vérifie d’entrée. La possession est parisienne, les occasions, elles, sont pour Lille : Xeka oblige Keylor Navas à s’employer (3e), tandis que Benjamin André place une tête hors cadre (9e). Au milieu, l’absence de Marco Verratti se ressent dans les phases de construction, mais cette fois, le PSG va réussir à s’en passer. Côté droit, Idrissa Gueye profite d’un mauvais alignement pour délivrer un centre au second poteau pour Mauro Icardi qui termine de près (1-0, 17e). Gueye a même la balle du break au point de penalty deux minutes plus tard, mais Mike Maignan s’interpose. Et puis Paris se calme, fait tourner, avant de planter une deuxième fois son canif dans l’ossature nordiste. Julian Draxler récupère un ballon remonté par Neymar, puis lance Ángel Di María qui laisse Maignan sur les genoux (2-0, 31e). Avant que le deuxième round ne commence, Paris a déjà son matelas d’avance dans les bras.

Place au Real

Au retour des vestiaires, sous une pluie fine, les Lillois peinent à garder leurs lignes compactes et laissent des espaces à Draxler et Neymar. Il n’est donc pas anodin de voir le Brésilien, trouvé en plein cœur du camp lillois, lancer l’Allemand qui ne cadre pas, pourtant en position idéale (54e). Paris gère, l’heure de jeu arrive déjà, et Tuchel en profite pour faire souffler Neymar et Icardi tout en donnant du temps à Kylian Mbappé et Edinson Cavani. Son équipe a levé le pied, mais aurait pu s’offrir un dernier quart d’heure plus stressant si Loïc Rémy n’avait pas écrasé sa reprise seul au point de penalty (75e). Il n’en a rien été, et le PSG peut désormais avoir la tête pleinement occupée à son déplacement au Santiago-Bernabéu mardi.

PSG (4-2-3-1) : Navas – Bernat, Thiago Silva, Kimpembe, Meunier (Dagba, 65e) – Gueye, Marquinhos – Draxler, Neymar (Mbappé, 65e), Di María – Icardi (Cavani, 77e). Entraîneur : Thomas Tuchel.

Lille (5-3-2) : Maignan – Djaló, Gabriel, Fonte, Celik, Reinildo – Xeka (Renato Sanches, 60e), Luiz Araujo, Andre (Yazici, 77e), Soumaré – Ikone (Rémy, 70e). Entraîneur : Christophe Galtier.

Par Andrea Chazy, au Parc des Princes





A lire aussi

Laisser un commentaire