Algérie: Tebboune promet depuis Oran « de revoir » les salaires de la classe ouvrière


Oran — Le candidat indépendant à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelmadjid Tebboune a promis, lundi à Oran, de « revoir » les salaires de la classe ouvrière en vue de « mettre fin à leur misère et de garantir la dignité » de toutes les catégories du peuple.

Lors d’un meeting populaire animé à la salle omnisports de la commune d’Es-Senia au 9è jour de la campagne électorale, M. Tebboune a promis, s’il venait à être élu président de la République, de « revoir les salaires actuelles en vue de mettre fin à la misère de la classe ouvrière et de garantir la dignité de toutes les catégories du peuple algérien », s’engageant, à ce propos, d’exonérer « les personnes à faible salaire des impôts ».

Il a aussi affirmé sa détermination de « passer le flambeau aux jeunes » en permettant à cette catégorie majoritaire de la société algérienne d’accéder aux postes de responsabilité dans les domaines politique et économique.

A cette occasion, le candidat indépendant à la magistrature suprême s’est engagé de « lutter rigoureusement contre la corruption à tous les niveaux ».

Détaillant le contenu de son programme économique, M. Tebboune a promis d’oeuvrer au « développement du secteur de l’industrie et de relever le taux d’intégration de la production nationale en matière d’investissements étrangers », ce qui contribuera, selon lui, à « la réduction du taux de chômage ».

Après avoir mis en avant le rôle de l’Armée nationale populaire (ANP) dans la protection du pays et des citoyens, M. Tebboune a mis l’accent sur l’impératif, pour l’ensemble des catégories du peuple, de demeurer fidèles au « serment des chouhada de la Guerre de Libération Nationale et à la Déclaration du 1er Novembre, » appelant, à ce propos, au nécessaire  » respect des avis et de l’opinion de l’autre ».

Le prétendant à la magistrature suprême s’est, en outre, engagé à protéger la femme de toutes les formes de violence, tout en  » assurant ses droits économiques », à travers des mesures contenues dans son programme, citant à cet égard « l’octroi de crédits bancaires bonifiés pour la réalisation de projets dédiés à la gente féminine ».

Evoquant la wilaya d’Oran, M. Tebboune a mis en exergue l’importance de cette ville dans tous les domaines, s’engageant à lui accorder « un programme spécial » en vue d’éradiquer les foyers de la pauvreté et de l’habitat précaire qui ont proliféré dans plusieurs de ses communes, ainsi qu’un plan pour le développement de plusieurs secteurs, tels que la Santé, l’Habitat et le Sport.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire