Cameroun: Barrage de Grand Eweng – Place aux consultations publiques


Le gouverneur du Littoral a rencontré ce 19 novembre les populations impactées par le projet.

Un barrage hydroélectrique sera aménagé sur le fleuve Sanaga. Il s’agit du projet Grand Eweng. Raison pour laquelle le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, accompagné du Pdg du projet Hydromine, le Pr Ephraim Ngwafor, ont lancé mardi 19 novembre 2019 à Khan, dans l’arrondissement de Massock Song Loulou, département de la Sanaga-maritime, la campagne de sensibilisation des populations impactées par le projet.

Le constat général est que les populations sont dubitatives quant à la réalisation du projet et la prise en compte de leurs doléances. Certains se souviennent encore des projets qui ont laissé la population dans des situations préoccupantes. C’est pourquoi elles veulent des garanties suffisantes.

Le maire de la commune rurale de Massock, premier à s’exprimer, a expliqué que les populations ne sont pas contre la construction d’un barrage. D’ailleurs, il a remercié le président de la République pour ce projet futuriste. Cependant, le souhait est que les populations, impactées ou pas, soient les premières bénéficiaires des retombées. Dans le chapelet des doléances, écoles hôpitaux, électricité et bien d’autres commodités qui vont améliorer les conditions de vie des riverains. Doléances bien enregistrées car pour le Pdg du projet, le Pr Ephraim Ngwafor, «rien ne se fera en dehors de la population.» Même discours pour le gouverneur de la région du Littoral, qui a d’ailleurs précisé que si sa descente est nécessaire à chaque étape, il est prêt à le faire. Le plus important pour lui est que les populations prennent corps avec le projet Grand Eweng.

Un projet situé à une centaine de kilomètres de Yaoundé, sur la Sanaga, entre les départements de la Sanaga-maritime (Littoral) et du Nyong-et- Kelle (Centre). Sa position sur la Sanaga, à 25km en ligne droite en amont de la centrale hydroélectrique de Song Loulou, lui donne une position stratégique et des caractéristiques uniques. En outre, Grand Eweng est situé en aval des quatre réservoirs de stockage (Mbakaou, Bamendjin, Mapé, Lom-Pangar) existant dans le bassin de la Sanaga. Le projet comprendra une retenue artificielle de 2,45 milliards de m3, pour une superficie de 144kmJ à la retenue normale. Cette infrastructure ambitionne de produire jusqu’à 8960GWh d’énergie électrique avec une puissance installée pouvant atteindre 1800 Mw. Le chronogramme de ce projet prévoit une réalisation plusieurs étapes, avec une première phase d’environ 1000 Mw.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire