Cameroun: Conférence des gouverneurs – Atanga Nji prescrit la sécurisation des élections locales de février


En ouverture des travaux de la dernière conférence annuelle des gouverneurs de région ce lundi 25 novembre 2019 à Yaoundé la capitale politique du Cameroun, le ministre de l’Administration territoriale (Minat) a aussi demandé aux leaders politiques, une  » campagne responsable et fair-play « , en vue des élections législatives et municipales du 09 février 2020.

La seconde conférence annuelle des gouverneurs de région se tient à Yaoundé depuis ce matin. Les travaux qui réunissent les 10 gouverneurs de région du Cameroun, voient la participation du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Amenenagement du territoire, Ousmane Alamine Mey, Martin Mbarga Nguelé le délégué général à la Sûreté nationale, et Galax Etoga le secrétaire d’État à Défense chargé de la Gendarmerie.Pour Paul Atanga Nji qui préside les travaux, le conclave instruit  » sous très hautes instructions  » de Paul Biya le président de la République, fait suite à la convocation du corps électoral, ainsi qu’aux fêtes de fin d’année. Le chef de l’État a, le 30 septembre dernier, convoqué le corps électoral pour les élections législatives et municipales du 09 février 2020.

Sur le volet sécuritaire, le Minat demande aux gouverneurs de lutter contre: l’incivisme sous toutes ses formes, le crime en bandes organisées, les prises d’otages avec demande de rançon, le désordre urbain, l’insécurité transfrontalière, les trafics d’armes et de munitions, le trafic des drogues, dont la cocaïne, le Tramadol, le chanvre indien.

Aux combattants sécessionnistes, Paul Atanga Nji a demandé de déposer les armes, et de regagner la République, en intégrant les Centres de désarmement, de démobilisation et de réintégration, dans les régions anglophones du Nord- Ouest et du Sud-Ouest. Et le ministre de l’Administration territoriale de tancer ce qu’il appelle l’instrumentation des jeunes via les réseaux sociaux, la manipulation et la désinformation.  » Les cybercriminels doivent être traqués et remis à la justice », dira fermement Paul Atanga Nji.

Pour ce qui est des élections locales annoncées, le Minat demande aux gouverneurs de région, d’apporter toute la sécurité nécessaire à Élections Cameroon ( Elecam), et de sécuriser tout le processus électoral. Aux acteurs politiques, le patron de la préfectorale demande de tenir une campagne responsable et fair-play, respectant les décisions autorités administratives, et acceptant le résultat des urnes, qu’il leur soit favorable ou. Ce faisant, le ministre Paul Atanga Nji fait référence à Maurice Kamto qui au lendemain de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018, s’est autoproclamé vainqueur. Le Minat informe que les autorités administratives doivent s’assurer de la sécurité des lieux des meetings, avant de les autoriser. Il indique par ailleurs que désormais, les leaders politiques seront responsables des meetings organisés, avant, pendant et après, et répondront en cas de troubles à l’ordre public.

Pour ce qui est des projets de développement de chaque région et des marchés mal exécutés, Atanga Nji a demandé aux gouverneurs, préfets et sous-préfets, de  » signaler urgemment aux maîtres d’ouvrage ».

Le Minat a enfin demandé aux gouverneurs de veiller à ce que l’exploitation forestière profite aux populations riveraines. Des plaintes des riverains sont régulièrement déposées contre des exploitants forestiers, pour non- respect des droits des riverains.

La dernière conférence annuelle des gouverneurs de région prend fin demain à Yaoundé.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire