Cameroun: LISTE DE CAVAYE YEGUIÉ DJIBRIL – Objet de toutes les curiosités


Parmi les trois listes en compétitions dans la RDPC pour les législative dans le Mayo-Sava, celle du PAN sortant fait plus couler d’encre et de salive.

Pour les législatives 2020 à venir, c’est le suspense sur la présence ou l’absence du président de l’Assemblée nationale sortant, Cavaye Yéguié Djibril, dans la course des législatives 2020, qui fait l’objet de toutes les curiosités dans la région de l’Extrême-Nord. La question la plus redondante : Paul Biya, va-t-il enfin décider de se séparer du PAN qui rempile déjà plus de quatre mandats à la tête de cette institution?

Difficile de dire oui ou non. Pour certaines personnes bien avisées, « c’est quasiment impossible de se séparer d’une personnalité du rang de Cavaye Yéguié, qui non seulement est membre du bureau politique RDPC, mais cumule une expérience dans la vie politique connue de tous », explique un analyste politique. Or pour le grand public, « trop c’est trop. Il faut que ces vieux libèrent la place, nous voulons aussi gérer la cité comme ils le font depuis des décennies, qu’ils aillent se reposer », ne cesse de marteler Aboubakar Alhadji, un président des jeunes du Septentrion.

Sur le terrain, précisément à Mora, l’étape la plus difficile a été traversée selon certain acteurs politiques. Après la demande du consensus refusée par les acteurs des trois listes en compétition, la liste conduite par Mohaman Hassan a été retenue la commission départementale pour le Mayo-Sava que préside Amadou Ali. Mais brusquement à travers les réseaux sociaux et dans les chaumières, c’est le contraire qui anime les commentaires. Le portail des camerounais de Belgique (Camer.be). L’on apprend plutôt que c’est la liste conduite par Cavaye Yéguié qui est retenue dans laquelle figure Adama épouse Djibril, classée deuxième sur la liste conduite par Salomon Douvogo.

Approchée sur la question, Olivier Lamissa, candidat aux législatives à Tokombéré qui est engagé à renverser Cavaye Yéguié Djibril, parle plutôt de manipulation du directeur du cabinet du PAN, Aziz Boukar Abdou Rahim, qui n’entend voir son patron sortir ainsi du jeu politique. Pour renchérir ses propos, un démentit écrit par Adama épouse Djibril, vient davantage remettre en doute la liste conduite par le PAN. Toutefois, Olivier Lanmissa précise que « ma liste est retenue à la base, maintenant on attend ce que va décider le comité central qui est chargé de prendre la dernière décision, sinon au niveau régional nous n’avons aucune inquiétude ».

Quant à Cavaye Yéguié Djibril, c’est encore le calme, « ce sont ses gens qui travaillent pour lui pour le moment, vous voyez il n’a même pas fait le déplacement de Mora parce qu’il connait son sort », affirme un habitant de Mora. Tout compte fait, pour l’observateur averti, le challenge ne fait que commencer, seules les urnes pourront dire clairement qui sera député à Tokombéré dans les prochains jours.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire